05 avril 2022
Comment bien exposer son image en vidéo ?

Bien exposer son image en vidéo va être possible en réglant manuellement les 3 éléments qui composent le triangle d’exposition à savoir, la sensibilité ISO, l’ouverture et la vitesse d’obturation. Pour y arriver, l’utilisation et la compréhension de l’histogramme de sa caméra sont essentielles.

Triangle d’exposition

Lorsqu’on utilise une caméra, il y a 3 facteurs qui vont influencer l’exposition de l’image : la sensibilité ISO, la vitesse d’obturation (appelée aussi shutter speed) et l’ouverture du diaphragme.

Lorsque l’on modifie l’un de ces paramètres, l’exposition globale de l’image change. Il est donc nécessaire d’ajuster les deux autres paramètres pour rééquilibrer l’image afin d’obtenir une image bien exposée.

En vidéo comme en photo, pour bien exposer son image, il faut déjà comprendre en quoi les 3 éléments qui composent le triangle d’exposition sont différents mais complémentaires. 

Triangle d'exposition : Sensibilité ISO 

La sensibilité ISO c’est quoi ?

C’est un paramètre qui permet de régler la sensibilité du capteur de la caméra pour gérer l’intensité lumineuse que l’appareil va recevoir. Parmi les 3 éléments qui composent le triangle d’exposition, la sensibilité ISO est l’élément le plus facile à maîtriser. 

Pour faire simple, plus on monte la valeur des ISO, plus le capteur de la caméra est sensible à l’intensité de la lumière environnante et donc plus l’image est lumineuse. À l’inverse, plus la sensibilité ISO est basse, plus l’image est sombre car le capteur de la caméra reçoit une quantité de lumière moins importante

Quelle sensibilité ISO choisir en vidéo ?

En vidéo, il est recommandé d’essayer de garder les ISO au plus bas possible afin de maximiser la qualité d’image et la netteté des plans. Même si ta caméra peut techniquement aller au dessus, on te recommande de ne pas dépasser les 1600 ISO (sensibilité ISO max en vidéo). Au dessus de cette limite, tu risques de commencer à voir apparaitre du grain à l’image (appelé aussi bruit numérique). 

Triangle d'exposition : L’Ouverture

L’ouverture est directement liée à l’objectif de ta caméra. Il en existe avec des objectifs à ouverture fixe et d’autres à ouverture variable. Comme son nom l’indique, lorsque l’ouverture est fixe, on ne pourra pas jouer sur ce paramètre. Alors qu’avec une ouverture variable, tu auras plus de polyvalence pour jouer sur la profondeur de champs de tes plans vidéos.

Une grande ouverture (ex: f/1.8) sera souvent utiliser si on souhaite détacher un sujet de l’arrière plan (effet flou) ou si l’environnement de tournage est en basse lumière (ex : Boite de nuit). Alors qu’avec une ouverture plus petite (f/22) l’ensemble du plan sera net et aura une plus faible luminosité. Il faudra donc ajuster le shutter speed et les ISO.

Triangle d'exposition : Vitesse d’obturation / Shutter speed

La vitesse d’obturation, appelée aussi shutter speed, correspond au temps de pose, c’est à dire à la durée pendant laquelle l’obturateur reste ouvert pour laisser passer la lumière. Plus le temps de pose sera long (1/30 par exemple), plus le plan sera lumineux. À l’inverse, plus il sera court (1/1000 par exemple), plus le plan sera sombre. 

Mais la vitesse d’obturation n’influence pas seulement la luminosité du plan. La vitesse d’obturation influence également le flou de mouvement. Le choix de la vitesse ne se fait donc pas au hasard et va surtout dépendre du rendu que l’on souhaite obtenir.

En vidéo, pour donner un aspect naturel, il est recommandé de doubler la vitesse d’obturation par rapport à la fréquence d’images sélectionnées. C’est ce qu’on appelle la règle des 180° en vidéo. 

Par exemple, si on filme en 25 images par seconde, la vitesse d’obturation (shutter speed) devra être réglée sur 1/50. Pour un slow motion en 60fps il faudra être au minimum sur un shutter speed réglé à 1/120.

Pour résumer, lorsque la vitesse d’obturation est élevée, le temps d’exposition est faible donc le sujet est net et sombre. Alors que lorsque la vitesse d’obturation est faible, le temps d’exposition est élevé donc le sujet est flou et lumineux

Triangle d’exposition, ce qu’il faut retenir : 

- Régler la sensibilité ISO au plus bas possible pour éviter le bruit numérique sur les plans.

- Ajuster l’ouverture du diaphragme pour jouer sur la profondeur de champs et obtenir le look souhaité. 

- Paramétrer la vitesse d’obturation sur le double de la fréquence d’image sélectionnée pour avoir un flou de mouvement naturel. 

 

Vérifier l’exposition grâce à l'histogramme

Pourquoi utiliser un histogramme en vidéo ? 

L’histogramme de luminosité est un outil permettant de lire graphiquement les ombres, les intermédiaires et les hautes lumières qui composent un plan. Savoir l’utiliser, le lire et l’interpréter est indispensable pour bien exposer son image en vidéo.

Faire confiance à son histogramme permet de vérifier et de valider « techniquement » l’exposition de l’image. Grâce à cet outil on peut vraiment éviter les grosses surprises en post-prod.

Comment lire un histogramme ?

Les ombres (tons sombres) se trouvent en valeur négative sur la partie gauche de l’histogramme. Plus la courbe est proche de la gauche de l’histogramme, moins le capteur de la caméra reçoit de lumière et donc plus l’image est sombre. Attention à la sous-exposition. Une image sous-exposée peut être « rattrapable » en post-prod mais du bruit numérique peut potentiellement apparaitre sur l’image. 

Les hautes lumières (tons clairs) se trouvent, quant à elles, en valeur positive sur la droite de l’histogramme. Plus la courbe est proche de la droite du graphique, plus le capteur de la caméra reçoit de lumière et donc plus l’image est lumineuse. Attention à la sur-exposition de l'image. Si l’image est sur-exposée on dit alors que les blancs sont « cramés » . Il faut savoir qu’une image cramée n’est pas récupérable en post-production.

À choisir il est donc préférable de sous-exposer une image plutôt que de la sur-exposer, mais pour obtenir une image correctement exposée, le but est de placer la courbe dans la zone des intermédiaires (tons moyens) située au centre de l’histogramme (proche de la valeur 0). 

J’espère que cet article t’a permis d’en savoir un peu plus sur le triangle d’exposition (Vitesse d’obturation, sensibilité ISO et ouverture du diaphragme) et sur comment utiliser l’histogramme pour bien exposer ton image en vidéo.

Si tu as aimé cet article, ceux de la rubrique « Tournage vidéo » devraient également t’intéresser.

Besoin d’aide pour tes prochains tournages, notre équipe est à ta dispo pour t’accompagner dans tes projets de communication vidéo.

Il nous ont fait confiance

Contactez-nous

Besoin d'un devis ou de plus d'informations. Faites-le nous savoir.
PS : Nous ne recrutons pas 

Pour des raisons techniques, n'hésitez pas à vérifier vos courriers indésirables et/ou à nous appeler si vous n'avez pas de retour de notre part.

Les As Frenchies

21 rue Laporte
69009 Lyon, France
Tél: +33 6 66 89 64 24

Suivez-nous